Prise de température : combien de degrés ajouter selon les thermomètres ?

Votre enfant est malade et vous sentez sa température montée, il est probablement temps de prendre sa température. Cela va s’en dire, mais si vous êtes nouveau, vous vous posez sans doute pleine de questions. Quelle est la meilleure façon de prendre la température d’un enfant ? Quel type de thermomètre est le meilleur ? Les directives du thermomètre sont-elles différentes pour les bébés, les enfants plus âgés et les adultes ? Voici ce que vous devez savoir avant de prendre la température de votre enfant.

Les différents types de thermomètres

Bande Thermomètre

Pour ne pas avoir à réveiller votre bébé pour connaître sa température, vous pouvez utiliser une bande Thermomètre. Aucune pile ni batterie n’est requise. Elle est sûre, pour la santé et pour l’environnement, car il n’y a pas de mercure toxique. Elle est flexible et ne se casse pas. Elle est aussi facile à utiliser et à nettoyer. Il suffit de coller la bande sur le front de l’enfant. Vous obtenez le résultat en peu de temps (15 secondes). Cependant attention, les thermomètres à bande en plastique manquent parfois de précisions.

Thermomètre à mercure

Le thermomètre à mercure existe depuis des lustres. Un thermomètre à mercure est constitué d’un tube en verre rempli de mercure avec une échelle de température standard qui est indiquée sur le tube. Selon le changement de la température, le mercure se dilate ou se contracte. Il ne vous reste plus qu’à lire la température affichée sur l’échelle. Malheureusement, les thermomètres à mercure, estimés trop dangereux, ont disparu peu à peu pour laisser place aux thermomètres numériques.

Thermomètre numérique

Ce type de thermomètre utilise des capteurs de chaleur électroniques pour enregistrer la température corporelle. Les thermomètres numériques sont conçus à l’aide d’une technologie avancée qui leur permet de fournir des résultats instantanés sur place, ce qui signifie qu’il n’est plus nécessaire d’attendre qu’un liquide chauffe et monte pour afficher la température. À mettre dans la bouche, sous les aisselles ou dans l’anus, le thermomètre numérique, offre une meilleure précision de la température corporelle, ce qui en fait un thermomètre de premier choix.

prise température aisse

Thermomètre à infrarouges

Les thermomètres infrarouges présentent un choix de prédilection pour beaucoup de parents. La température s’affiche sur un écran rétro éclairé. L’avantage d’utiliser les thermomètres à infrarouges est qu’ils sont faciles à manipuler. De plus, vous obtenez une lecture très précise en quelques secondes seulement, s’ils sont utilisés correctement.

Le thermomètre tympanique ou auriculaire

Il est très courant pour vérifier la température d’un enfant. Le thermomètre est placé dans le conduit auditif. Il est très intéressant, car la température obtenue près du tympan est fiable et précise. De plus, son utilisation est très simple et l’on obtient le résultat presque instantanément. Cela dit, il ne peut pas être utilisé chez les enfants de moins de 6 mois. Aussi, un excès de cérumen peut provoquer une lecture incorrecte.

Thermomètre frontal

Lorsque vous ne pouvez pas ou préférez ne pas faire de température rectale, vous pouvez utiliser le thermomètre frontal. Cet appareil utilise également la technologie infrarouge pour détecter la température de l’artère temporale sur le front de votre bébé. Vous n’avez pas besoin de toucher la peau du patient. Vous obtenez une mesure précise et silencieuse même à une distance de 5 centimètres. Ce type de thermomètre est idéal pour les enfants endormis et même pour les bébés avant ses 3 mois.

Comment prendre la température ?

Vous pouvez prendre une température à certaines parties du corps : la bouche pour la température orale, l’anus pour la température rectale, l’aisselle pour la température axillaire ou l’oreille pour la température tympanique. Après chaque utilisation, assurez-vous de bien nettoyer le thermomètre.

Quelle température ajouter selon le thermomètre ?

Par ailleurs, les températures dans l’oreille dans la bouche et le rectum sont considérées comme les plus précises pour vérifier la température d’un jeune enfant. Les températures sous les bras (axillaires) et sur le front peuvent être inférieures d’un degré à la température corporelle buccale. Aussi, les relevés de température varient en fonction de la méthode utilisée et de la partie du corps :

  • La température rectale est la plus juste
  • Pour la température axillaire (sous le bras), il faut ajouter 1°C pour avoir la valeur réelle
  • La température par l’oreille est précise mais conseillée à partir de 2 ans.
  • Pour la température buccale il est conseillé d’ajouter 0.5°C.
  • La température frontale peut être très précise à condition que le sujet ne soit pas exposé à une température extérieure très froide ou très chaude. Aussi, elle est déconseillée pour les jeunes enfants.

À titre d’exemple, si la température buccale de votre enfant est de 38,3 °C ; sa température axillaire peut être d’environ 38,8 °C et rectale à 39,3°C.